St-Barthelemy, St-Kitts-Nevis, Monserrat, Guadeloupe, Les Saintes, Dominique, Martinique et Ste-Lucie

17. juin, 2016

 

8 mai au 17 juin

Après 3 magnifiques journées à St-Barthélémy nous navigeons vers St-Kitts, une navigation de 45 milles nautiques, vagues croisées de 5 à 7 pieds, donc plus ou moins confortable. Mais, c’est une petite navigation de 8 hrs. Belle navigation dans la joie et la bonne humeur. Nous arrivons à St-Kitts, il n’y a pas de beaux mouillages pour faire nos douanes, nous allons jeter l’ancre un peu plus loin, nous reviendrons faire nos douanes le lendemain matin. Nous jetons l’ancre pour la nuit à Friars bay. Sur cette partie de l’ile, apparament, il y a des singes à dos vert, mais nous n’en avons pas vu.

Le lendemain, nous prenons un quai au centre-ville de Basse-Terre(capitale de St-Kitts)
Le quai coûte .70cents us le pied. Nous faisons les douanes et visitons un peu la ville. C’est très jolie. Cependant, les épiceries sont peu garnis et chères , vaut mieux faire le plein dans les iles françaises.
Nous restons une nuit pour ensuite partir pour Nevis. Nevis est une très petite ile, ile rattachée à St-Kitts. Les gens de ces deux iles sont très gentils. Nevis est très jolie. Nous jetons l’ancre devant le resort Fourth Season pour la nuit. Ensuite, nous partons pour Montserrat.
Belle navigation d’environ 35 milles nautique, nous jetons l’ancre à Little bay, le seul endroit que l’on peut s’ancrer car depuis les éruptions volcaniques de 2006, le trois quart de l’ile a été ensevelie par la larve du volcan. Il n’y a vraiment rien à faire et à voir ici, mise à part la désolation de l’ile, depuis cette catastrophe naturelle.
Lorsque nous repartons pour la Guadeloupe, nous passons devant Plymouth l’ancienne capitale, nous constatons l’état des lieux et l’odeur du souffre y est très forte.
Après une quarantaine de milles, nous arrivons à Deshaies en Guadeloupe. C’est avec bonheur que nous retrouvons la bonne nourriture et le bon vin de France, et en bonus nous retrouvons nos amis Passion Rebelle. Super.. Nous décidons de louer une voiture pour 4 jours, afin de visiter et de faire le plein de bouffes. Louer une voiture coûte 13 euros par jour. Nous sommes surpris de la grandeur de la Guadeloupe. La Guadeloupe est très jolie, il y a beaucoup de petits villages pittoresques. Nous resterons en Guadeloupe une semaine, nous ferons un peu de plongée à Pigeon cove, deux petites iles en face de la plage de Malendure. Ensuite, nous partons pour les Saintes.. Les Saintes, c’est vraiment de toute beauté. Il y a aussi de beaux coraux à voir. C’est très différent des Bahamas, mais c’est aussi très beau, on y retrouve plus de fond gazonneux, ce qui fait que l’on voit plus de tortues. C’est super beau. La faune aquatique est très belle, mais il n’y a pas de requins. Les nageurs sont plus heureux.
Nous partons des Saintes pour La Dominique suivit de Passion Rebelle. Belle navigation avec de bonnes vagues, mais petite navigation d’une vingtaine de milles. Nous jetons l’ancre à Portsmouth. En arrivant dans la rade, les boats boys, nous souhaitent la bienvenue en Dominique et ensuite, nous devons leur acheté des mangues, pamplemousse, etc... Il y a une association de chaloupes qui s’appelle PAYS. Ils s’occupent de la sécurité des navigateurs qui arrivent. Ils sont vraiment gentils et rassurants. Nous ferons une visite guidée avec eux de la rivière india. Très jolie rivière tropicale. Le dimanche soir, ils organisent un bbq pour amasser des fonds pour l’association. Poulet et poisson sur le BBQ avec un rhum punch appelé Kabhoum!!! Après une première gorgée, on comprend pourquoi. Le lundi matin 6 :00 am, nous partons de Portsmouth pour Anse Mitan, Martinique une navigation de 69.3 milles. Nous aurons un squall en roulant qui durera 15 minutes avec des vents de 42 nds. Nous sommes en mesure d’apprécier notre bateau de les vagues, encore une fois. Ensuite, tout est calme et nous continueons notre chemin, du large on aperçois la montagne Pelée, volcan dont la dernière éruption remonte au 8 mai 1902. Nous sommes très heureux, Michel et moi de revenir en Martinique, après 18 ans. Pour moi, c’est ici que ma passion pour la voile a vu le jour, et on s’était promis d’y revenir un jour avec notre voilier, alors imaginez un peu comment on peu se sentir, de franchir une si belle étape, un si beau rêve. Et en plus de partager ce rêve avec notre fils, quelle chance.
Donc, nous arrivons à Anse Mitan, après 11 heures de navigation. On se doit de prendre un petit punch.
En arrivant à l’anse Mitan, nous retrouvons encore nos amis les Passion Rebelle. Le lendemain, journée école et repos. Ensuite, nous loueons une voiture pour 2 jours. Nous partons suivient de nos amis PR visiter la ville de Saint-Pierre. Saint-Pierre est l’ancienne capitale de la Martinique (maintenant Fort de France) qui a été anglouti par le volcan Pelée le 8 mai 1902, il y a eu 28,000 morts. À l’époque, ils ne pouvaient prévoir à l’avance, donc les gens n’ont pas eu le temps d’évacuer. Il y a eu deux survivants, des prisonniers qui sont restés pris dans leur cachot.
Nous terminons notre journée à l’épicerie Leader price, à Fort de France. L’épicerie qui a les meilleurs prix, que nous avons constatés, en Martinique.
2ième journée de voiture, nous partons Michel, Nicolas et moi vers le côté Atlantique de l’ile de la Martinique. Nous visiterons le château Dubuc juste après Trinité au bout de l’ile, ensuite nous mangeons dans un petit resto créole, bord de plage. Il fait super beau les paysages sont très très beaux côté atlantique, mais il n’y a pas beaucoup de mouillages pour les voiliers. Par contre, il y a beaucoup de bateaux de pêcheurs, ce qui donne un aspect très pittoresque et typique des iles.
Ensuite, nous visiterons Le Robert, Le François et passerons voir le Vauclin, le Vauclin pour se remémorer des bons souvenirs avec Sylvie et Jimmy et l’hôtel créole Le Julot (petit hôtel typique de la place) Le Vauclin est un très joli village de pêcheurs et aussi plus loin, au bout de la pointe, on peu y faire du Kite surf. Ensuite, nous passons par le Marin, belle petite ville de Marins, et retournons à l’anse Mitan, après une magnifique journée de promenade, nous retrouvons notre Sea Escapade. Le lendemain matin, nous partons pour Grand Anse d’arlet à la voile pour un petit 6.7 milles, tout tranquille. Grand Anse d’Arlet est une belle baie protégée, l’eau est très belle pour s’y baigner.
Ensuite, nous partons pour la baie de St-Anne, en passant par le Diamant. Nous y resterons 2 nuits. Nous faisons le plein d’eau, de fuel et d’essence au Marin. Au Marin, ils ont un super quai de Fuel et sont très sympatiques.
Nous préparons notre navigation pour Ste-Lucie, nous décidons de faire un arrêt aux Pitons qui semblent sécuritaires, nous hésitons à arrêter à Marigot bay, car là aussi, les gens racontent des histoires de vols qui sont arrivés aux gens.
Jeudi le 16 juin, nous entamons notre traversée pour Ste-Lucie, belle traversée de 4 heures entre la Martinique et Ste-Lucie, il fait très beau. Nous arrivons à la hauteur de Marigot bay, je décide de relire les commentaires sur Active capitaine, je lis un commentaire sur Marigot bay qui date de 10 jours et les gens ont été enchantés, alors Michel et moi on se regarde et on se dit : on arrête à Marigot bay, pour nous c’était très important car un jour en février 1998, nous étions sur un voilier à Marigot bay et nous nous étions dit : un jour nous reviendrons ici avec notre voilier. Et finalement, nous avons bien fait, nous avons été super bien accueillir par la marina, nous avons pris une bouée d’amarrage et avons droit à la piscine, la douche et les boats boys ne sont pas trop achalants.
Dans les prochains jours, nous partons pour les Grenadines et notre destination finale Grenade, la suite.....et fin... en juillet .... à bientôt ... Johanne

17. mai, 2016
15. mai, 2016

5 avril au 13 mai.

Après un mois et demi de silence, je me décide à mettre notre blog à jour.


Toujours en compagnie de nos amis Belge, nous partons de Virgin Gorda pour St Martin dans la nuit du 5 avril a 2 :00 am. Une belle traversée de 11 hrs avec de bonnes vagues les 5 premières heures, mais par la suite très belle mer. Traversée un peu difficile pour notre belle Liliana, mais Liliana est une personne forte et courageuse, alors elle a réussi sa traversée a l’aide de nos amis les gravols. Bravo, Lilianna.

St-Martin est une ile avec beaucoup de relief, nous l’apercevons pendant longtemps à l’avance. Nou passons aussi à côté le l’ile d’Anguilla, juste avant d’arriver à St-Martin, plus précisément Marigot baie, on jette l’ancre.
Pour Michel et moi, c’est un moment d’émotions et de magie,, car notre but premier était de se rendre à St-Martin.

Ici, faire les douanes c’est assez particulier.. Le capitaine doit se présenter au Budget Marine (magasin marin), on met les infos dans un ordinateur et le préposé du magasin, nous donne le permis de séjour pour la modique somme de $0. Enfin, quelque chose de gratuit. Wow. Le même soir nous allons souper dans un bon restaurant créole avec nos invités de la Belgique. Par la suite, nous partons pour faire le tour de l’île, premier arrêt baie de Grand Case, très belle plage et un beau mouillage paisible bien protégé du vent et des vagues. Ensuite, Anse Marcel, autre magnifique baie avec une belle plage, mais pour dormir au mouillage, pas vraiment comfortable. Nous faisons un arrêt à Oyster bay. On se prend une bouée d’amarrage, et allons voir les gens de Moorings qui nous l’offre gratuitement. Très gentils.. A Oyster bay, les gens sont très sympatiques, on se fait une bonne petite bouffe au resto Dinghy dock. Ici on regarde d’un côté de la baie, nous sommes à St-Martin et de l’autre côté nous sommes à Sint-Marteen (côté Néerlandais).
Après une bonne nuit de sommeil, nous continuons à faire le tour de l’île et nous arrivons à Phillipsburg, ville principale de Sint.Marteen. C’est dimanche, pratiquement tout est fermé. Comme, ici il y a beaucoup de trafic maritime, ce qui veut dire que l’on se fait bercer énormément, nous décidons de prendre une marina pour 2 nuits, car nos amis repartent pour la Belgique ensuite. Bobby’s marina très belle petite marina près du centre-ville. Nous marchons dans la ville. Philipsburg est une ville très très touristique car c’est la ville oû les paquebots s’amarrent. Nous remarquons que quand il y a des paquebots, la ville devient très animée. Il y a beaucoup de boutiques au grand plaisir des femmes. Mais on devient vite blasée par tout cet étalage de matérialisme. Est-ce que nous avons vraiment besoin de tous ce matériel? Question à se poser sur cette terre je crois. Nous passons du très bon temps avec nos amis Belge que nous apprécions de plus en plus chaque jour.
C’est avec nostalgie que nos amis nous quittent pour la Belgique : Etienne, Lilianna, Pavlina et Victor sont des gens très gentils, chaleureux, que dirent des blagues d’Etienne, de la coquetterie de Lilianna, de la bonne bouffe de Pavlina, des moments guitare avec Victor. Merci d’avoir partagé un moment de notre aventure avec nous, nous avons appris à vous apprécier d’avantage. Vous allez nous manquer. Bon retour à la maison.

Après le départ de nos amis, nous partons pour Marigot baie côté St-Martin. Nous avons un petit 5 jours pour remettre l’école à jour, ménage, commission et pour accueillir notre prochaine visite. Ginette et Michel de grands amis depuis toujours. Ginette et Michel ont le mal des transports, donc, pour venir nous visiter, ils ont décidés de se louer un studio au bord de la mer à Marigot baie. Avec eux, nous ferons un tour de voilier, de Marigot à Philipsburg, ils feront 2 nuits avec nous sur le bateau, car à Philipsburg, il n’y a pas de vagues pour une fois car les vagues viennent du nord.. Après 2 nuits, nous louons une voiture et visitons l'île en voiture. Vue de la terre, c’est très joli. Nous arrêtons dans une ferme de papillons, c’est magnifique, il y a toutes sortes de papillons de toutes les couleurs, de toutes les sortes. Belle expérience. Nous arrêtons manger dans un lolo(resto créole à bon prix) à Grand Case pour le diner. Très bon et typique. Ensuite, nous allons visiter Anse Marcel par la terre, c’est une autre vue, autre dimension.
Après avoir déposé nos amis à leur appartement, nous retournons à Philipsburg porter la voiture et retourner sur notre bateau. Nous retournons à Marigot baie pour le reste de la semaine de nos amis. Nous allons voir la fameuse plage Maho beach, pour voir les avions atterrirent. C’est impressionnant et c’est un grand attrait touristique, c’est à voir.

Sur l’ile on peu prendre l’autobus qui coûte et 1.50$ et 3$ us. Ça vaut vraimet la peine.
Après une belle semaine avec nous à partager notre aventure, Ginette et Michel retournent à la maison. Nous allons les reconduirent à l’aéroport et par le fait même, nous récupérons ma soeur Josée qui vient partager notre aventure pour 2 semaines.

Nous passons deux merveilleuses semaines, je suis heureuse de retrouver ma soeur et on se fait quelques avant-midi de filles sur la terre, pendant que Michel et Nicolas font l’école.
Comme Josée n’a pas le mal des transports, nous en profitons pour refaire le tour de l’ile. Arrêt à Grand Case, ensuite nous faisons un saut à Tintamare. Très belle Ile et belle plage, mais pas de coraux. Nous partons faire un dodo à Oyster beach, à côté d’un camp de naturisme. Ça fait bizarre de voir de beaux monsieurs bedonnants se promener nu en annexe, mais c’est leur choix. C’est une question de culture j’imagine. Ensuite, nous allons passer la journée à Philispburg et retournons dormir à Marigot baie car à Philispburg, ça berce beaucoup trop. Pour le reste des vacances de ma soeur, nous resterons à Marigot baie, car nous avons quelques jours de pluies. Nous retournerons avec elle à Maho beach et le 747 de KLM nous passent au dessus de la tête. C’est vraiment gros un 747.
Le dernier souper avec ma soeur, nous retournons manger au resto créole the Bridge près de notre mouillage. Excellent restaurant typique, cuisine plus rafinné que les lolo.
Le lundi, Josée retourne au Québec la tête et le coeur remplient de beaux souvenirs. Merci ma soeur pour cette belle visite.. Je t’aime.. 💞💞

Pendant 5 mois environ, nous avons eu la chance et le bonheur de partager notre aventure avec des gens précieux dans notre vie. Nous vous remercions tous de nous avoir fait confiance et d’avoir pris le temps de vivre ces moments avec nous. Pour ceux qui n’ont pas pu venir, on se reprendra un autre tantôt.

Il nous reste 2 mois et demi en famille. Michel, Nicolas et moi avons décidé de continuer notre route jusqu’à Grenade.
Après un mois et demi, sur l’île de St.Martin, a faire des rencontres formidables. Je ne peux passer sous silence notre rencontre avec la sympatique famille au resto le Sous-Marin, la gentillesse de Paula et de Jean-Baptiste et surtout leur excellente bouffe. Jean-Baptiste nous a obligé (blague) a manger sa fantatisque lasagne, sa blanquette de veau, sa salade de chèvre chaud, ses superbes sanwiches, son boeuf bourguignon,, son flanc et sa magnifique mousse au chocolat. Jean-Baptiste est un vendeur hors pair, il se promène avec son chaudron sous le bras pour te montrer ce qu’il fait. Et il a raison c’est excellent tout ce qu’ils font. Si vous allez à Marigot baie vous devez absolument aller au restaurant le Sous-Marin. Merci Jean-Baptiste, Paula, Mahel et Alice... au plaisir.

Vendredi 13 mai, nous partons de St-Martin avec un pincement au coeur. Les gens sont très gentils à St-Martin. On y mange bien, le coût de la vie est bien, le vin et la bouffe pas chers. Un petit détachement s’impose.
Nous partons pour St-Barthélemy, il fait beau, mais nous avons un vent de face, donc, pas beaucoup de voile, un petit 4 heures et hop nous arrivons à l’anse Colombier, on y découvre une belle petite baie, l’eau est super belle, on se prend une bouée d’amarrage et hop on saute à l’eau. Nous nageons jusqu’à la plage.
Nous apprécions beaucoup de nous retrouver entre nous de relaxer à notre rythme.
Nous resterons quelques jours à St-Barthélémy pour ensuite se rendre à St. Kitts...

À bientôt...

ps pour les photos, nous en mettons regulîerement sur Facebook car plus facile niveau mémoire photo 

 

13. avr., 2016

10 mars au 3 avril...

South Caicos est une petite Ile faisant partie de Turks and Caicos, l’eau est d’un bleu sublime, mais que dire de l’ile de South Caicos, déception, c’est très très sale, je pourrais même dire un désastre écologique, tellement c’est sale. C’est vraiment dommage. D’ailleurs, depuis le début de notre voyage, ce qui me trouble le plus, c’est que le recyclage se fait rare pour ne pas dire inexistant depuis les intra-costals des États Unis jusqu’à maintenant, nous n’avons vu aucun bac à recyclage. L’éducation anti-pollution est à refaire sur la terre entière. C’est vraiment désolant de voir l’humain détruire un si beau royaume, qu’est la terre et la mer. Il y a de quoi réfléchir.

En plus que l’île soit sale, le diesel aussi est de mauvaise qualité (vous verrez dans la suite de mon récit). Michel et Guy vont faire le plein de diesel sur l’île, Michel a un doute, mais il prend le risque en prenant soin de mettre le baja(objet servant à filtrer le diesel). Ils font le plein et le 13 mars, nous avons enfin notre fenêtre météo pour partir pour Puerto Rico, nous prévoyons une navigation de 60 heures environ.
Nous partons donc, le matin de South Caicos, à la sortie de South Caicos, nous croisons des baleines. Wow un régal pour les yeux.

Nous navigeons avec un vent de face, de 15 à 20 noeuds, donc nous avons de bonnes vagues d’environ 2 mètres. Nous navigeons sans problème un bon 20 hrs de route, incluant une première nuit qui est magnifique, les planctons et la lune nous accompagnent dans notre magnifique randonnées. Le matin nous arrivons à Silver Bank (hautfond dans la mer oû les baleines vont se reproduisent l’hiver), on ne voit aucune baleine, on continue et le moteur se met à faire des siennes, pour constater que le diesel n’était pas de qualité, alors nous ajustons légèrement notre cap et continuons à voile pendant 60 milles nautiques. Nous faisons une nuit complète à voile. Wow c’est magique, je fais mon 3 heures de nuit à voile au près pour la première fois de ma vie , au début j’appréhende un peu, mais je réussis à calmer mon anxiété et jusqu’à présent, c’est le plus beau 3 heures de navigation de ma vie. Comment définir, ce que je ressens; un moment magique, mystique, un dépassement de soi, un bonheur.

Au petit matin, nous repartons le moteur qui se remet à tousser un peu, par mesure préventive, après 48 heures de navigation, nous décidons de faire un arrêt à Samana en République Dominique. En entrant dans la baie de Samana, une baleine saute juste à côté du bateau. Wow, un comité d’accueil. La baie de Samana est très jolie. Nous arrêtons dans une marina-resort qui s’appelle Puerto Bahia. Une luxueuse Marina-Resort pas de plage, mais des superbes piscines. Nous payons 1$ le pied et avons droit au resort. Ça tombe bien, c’est mon anniversaire le 17 mars, alors nous abusons un peu du resort pour 3 jours. Nous allons souper au restaurant au bord de la baie, on termine le souper les pieds dans la piscine avec un verre de vin. Il y en quand même pire. Nous apprécions et savourons ce moment.
Des dominicains viennent avec une pompe et des barils essayer de sortir le mauvais diesel du réservoir, vous devriez voir la pompe (bomba), une petite pompe tout rouillé. La seule chose que le gars réussit à faire est de brûlé le moteur de sa pompe et de repartir avec un 20$ pour le déplacement. Finalement, on réussi à se débarrasser à vider les bidons de mauvais diesel, on refait le plein et nous repartons avec notre bonheur et quelques restants de poussières... pour une navigation de 29 heures vers Puerto Rico. Cette navigation fera aussi parti d’une navigation magique. En sortant de Samana, il y a des bancs de baleines, des baleines sautent dans les airs, c’est magnifique, un spectacle saisissant, d’une beauté indescriptible. Nous ferons une autre nuit magnifique moteur et voile et le moteur se comporte de nouveau très bien. Le bonheur. En entrant à Puerto Rico, direction Puerto Réal, on croise un banc de dauphins. C’est avec émotion que nous réalisons la chance que nous avons de vivre ce magnifique voyage.

Puerto Réal, beau petit village portuaire de Puerto Rico. Ici, la langue espagnole est prédominante. On y parle pas beaucoup anglais. Mais on réussi à se faire comprendre. Nous prenons un quai qui est aussi à $1.00 le pied. Ça fait du bien au porte monnaie, car depuis les Bahamas le coût de la vie est chère,surtout avec le taux de change. À Puerto Rico, le coût de la vie est comme chez nous, et de plus l’île est très propre et les gens très gentils aussi.
Nous décidons de louer une voiture pour la journée $33.00 et nous partons faire le tour de l’île, c’est très montagneux. Nous réalisons que les reliefs nous manqent depuis notre départ du Québec, on apprécie cette vue magnifique qu’est la montagne et la mer.
Puerto Rico, c’est montagneux et l’eau est d’une très belle couleur. Nous resterons 3 jours environ à Puerto Rico. Normalement, Guy devait débarquer à Puerto Rico, mais on lui demande si ça lui tente de continuer un petit bout avec nous dans les BVI et il en profite pour organiser une petite vacance avec sa douce à Puerto Rico(il reviendra en avion)
Donc, nous partons vers les Iles Vierges. Premier arrêt, Culebra Ile vierge espagnole. Très jolie baie achalandée, mais jolie. Nous allons manger une superbe pizza sur l’ile, délicieuse incluant l’ambiance du Resto.

Normalement le 24 mars, nous devions être arrivé à St-Martin, car nous avons de la visite de la Belgique qui arrivent, comme les vents sont forts, ils viendront nous rejoindre à Tortola le 25 mars en avion. Ça nous donnera le temps de visiter les BVI avec eux, génial.
On continue donc notre chemin de Culebra à St-Thomas, Iles vierges américaines. Ile très très achalandé. On y reste une nuit, le temps de se faire une petite bouffe avec Gérald de Libersea, belles retrouvailles.
Le lendemain nous partons pour Tortola, Ile vierge Britannique, quel contraste entre les Iles américaines et britanniques. Guy repart pour Puerto Rico rejoindre sa belle Nicole. Merci à toi Guy pour ton aide précieuse, ta générosité et ta bonne humeur, on t’aime.. Et merci à toi Nicole de nous avoir prêté ton félin... On t’aime aussi..

C’est avec bonheur que nous retrouvons nos amis Belges. Liliana, Étienne et les jumeaux qui ont l’âge de Nicolas; Pavlina et Victor. On se retrouvent deux familles, sur le bateau. Tout se passe à merveille. Nous partons de Beef Island (Ile située à côté de Tortola oû est situé l’aéroport) pour Tortola pour y faire l’épicerie. Tortola est très jolie. On y reste au mooring (gratuitement) pour une nuit. Ensuite nous partons pour Peter Island, autre Ile magnifique des BVI. Comme nous attendons notre fenêtre météo pour traverser à St-Martin, nous en profitons pour visiter les BVI. Après Peter Island, nous allons à Normand Island. Ce qui est aussi plaisant est que les 3 jeunes partent avec le zodiac sur la terre pour avoir du Wifi. Alors nous relaxons entres adultes et eux entres jeunes du même âge. Michel et moi, sommes enchantés pour Nicolas qu’il soit enfin avec des jeunes de son âge. Il est tellement plus épanoui. À Norman, nous ferons de la plongée en apnée, il y a de beaux bancs de corails avec des Caves au bord des rochers, d’ailleurs on appele ce lieu The Caves. C,est vraiment joli à voir.

Après Normans Island, nous partons pour Cooper Island. Au travers nos petites navigations, on fait un peu de voile, c’est super. Aux BVI, c’est le début des alizées, donc les vents sont toujours du même sens. Pour préparer des navigations à voile, c’est tellement plus facile.

Nous ferons une nuit à Cooper Island pour repartir vers Virgin Gorda. Virgin Gorda est à faire absolument.

À Virgin Gorda on se prend un mooring près de la marina pour se refaire une épicerie et le lendemain matin très tôt, nous partons pour The Baths, toujours à Virgin Gorda. Ce sont des gros rochers volcaniques avec la mer ça forme des bains entres les rochers. C’est vraiment de toute beauté, nous avons bien fait d’y aller tôt le matin car c’est très touristique et achalandé.

Nous jetons l’ancre près de The Baths pour la nuit.

Ensuite, nous partons pour un autre coin de Virgin Gorda qui s’appelle Leverick bay Resort près de Mosquito Island. Un autre petit coin de paradis, c’est vraiment beau et coloré. Nous restons ici pour attendre notre fenêtre météo pour St-Martin, nous prévoyons partir dans 2 jours soit mardi le 5 avril. Le vent souffle moins fort, comme nous aurons le vent dans la face ça sera plus facile.

En attendant, nous profitons de l’endroit et de la magnifique mer bleu et profitons aussi de la présence de nos amis belge avec qui l’on s’amuse beaucoup.

À bientôt...

12. mars, 2016

Du 10 février au 10 mars

À la découverte de Turks and Caicos


Nous partons de West Caicos pour Provindentiales, l’ile la plus populaire et la grande des Iles Turks.
Après 12 milles de navigation, nous jetons l’ancre à Sapodilla bay. Sapodilla bay est une belle petite baie, un bel endroit pour jeter l’ancre. Nous sommes très heureux d’être enfin arrivé à Turks and Caicos. Gilles, Chantal et Laurie nos amis qui ont courageusement fait la route en mer avec nous sont très heureux d’être enfin arrivé. Malgré leurs expériences limitées en navigation(Chantal et Laurie) ils ont été des marins incroyables. Bravo!!! Les amis.. À Sapodilla bay, nous sommes près du South dock( quai ou les navires de ravitaillements arrivent ainsi que les douanes et immigration).

Nous visitons un peu le coin et nous allons faire l’épicerie en taxi dans un IGA et oui ici il y a 3 IGA (un petit qui s’appelle Smart) et 2 autres gros qui se nomme IGA. La population locale de Turks and Caicos(colonie britannique) est très hétérogène. On y retrouve des Haïtiens (moitié de la population) des Bahamiens, des dominicains, des britanniques, des canadiens et très peu de gens de souche ilandais(nés sur l’ile). Les gens sont très accueillants à Provindentiales. Le coût de la vie est cher mais un peu moins que les Bahamas. On trouve de tout. Les marinas sont moins chers que les Bahamas. Gilles, Chantal et Laurie resterons avec nous jusqu’au 14 février. Avec eux, nous allons visité le coin plus touristique Grâce bay et nous faisons la connaissance de Gervil, un haïtien de naissance qui habite Providenciales depuis 27 ans. Il est très sympatiques et nous amène oû nous voulons quand nous le désirons. Merci à toi notre ami Gervil.


Avec Gilles, Chantal et Laurie, nous irons manger au Resto le Bougaloo’s situé à Five Cays au bord de l’eau. Superbe ambiance et une belle soirée en bonne compagnie.

Après le départ de nos amis le 14 février, nous décidons d’aller à la marina pour refaire le plein de fuel, d’eau, nettoyage du bateau ainsi que le lavage. Nous allons à la marina South side marina, très belle petite marina pittoresque, les gens y sont très accueillants et serviables. Nous y resterons 4 jours, c’est un bel endroit pour faire de belles rencontres entres navigateurs et échanger nos expériences respectives. Nous retournons à Sapodilla bay pour accueillir nos amis Lise, Yves et David( ami d’école de Nicolas) le 26 février, belle semaine en bonne compagnie, on fait de la plage, de la pêche aux langoustes. Nous irons 2 jours à la marina Caicos Marina à Long bay beach, oû des amis du Québec, Franck, Nathalie, Charly, Isabelle, Laura et Yan qui sont venus faire du Kit surf. Belles retrouvailles accompagnés de petits punch. C’était super de les retrouver ici à Turks and Caicos.

La veille du retour de nos amis (Lise, Yves et David) pour le Québec, nous allons au Fish fry. C’est une petite fête à tous les jeudis, oû il y a des kiosques de mets typiques de la place, musique et petite parade de Junkanoo. C’est très amusant et très touristique.

Après le départ de nos amis pour le Québec (Lise, Yves et David). Nous restons à Sapodilla bay, pour faire le ménage, l’épicerie et se préparer pour notre départ pour Puerto Rico. Pour faire notre traverser nous avons demandé à notre bon ami Guy Carrier de Québec expérimenté en voile et navigation de faire la traversée de 55 hrs environ avec nous. Il arrive le dimanche 6 mars à Providenciales. Notre ami Gervil va le chercher à l’aéport. Belles retrouvailles. Lundi, Michel et Guy vont pêchés de là langoustes, ils reviendront avec 3 langoustes,2 crabes et un red snapper. Un délice. Depuis son intense formation avec Michel Fortier aux Bahamas, mon capitaine est rendu hot dans la pêche à la sling, de plus son souffle s’améliore de plus en plus.

Depuis lundi le 7 mars, il vente beaucoup, nous devons attendre une belle fenêtre météo pour traverser à Puerto Rico. Même avec le vent nous décidons le mardi 8 mars de nous avancer un peu et partons pour South Caicos, une navigation de 48 mns comme nous avons le vent de face, nous mettrons 9 hrs pour nous y rendre.

South Caicos est une Ile des Iles Turquoises, très petite, très locale,il y a un gros hôtel et le reste est local, très petit. Il n’y a pas grand chose à faire ici, mise à part la baignade et préparer le navire pour notre grande expédition à Puerto Rico. Nous devrions avoir une belle fenêtre météo dimanche matin , pour partir à Puerto Rico. Nous prévoyons passé sur le silver Bank (endroit en mer oû il y a la migration des baleines) ensuite nous longerons la République Dominicaine pour ensuite se diriger vers San Juan à Puerto Rico.

À suivre ......